Recherche

Compteur

Blogoliste

Search

Adresse NEW BLOG !!! http://lesbrindherbes.org

juillet 4th, 2012 by brindherbe

http://lesbrindherbes.org

http://lesbrindherbes.org

 http://lesbrindherbes.org

Posted in Economie - écologie & autres : | Réagir »

INFO BLOG nous avons des problèmes sur le nouveau blog que nous essayons de résoudre au plus vite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

juin 30th, 2012 by brindherbe

Merci de votre patience

Posted in Economie - écologie & autres : | Réagir »

Merci pour votre patience, adresse du nouveau blog ci-dessous :

juin 28th, 2012 by brindherbe

http://les-brindherbes-engages.eklablog.com/

http://les-brindherbes-engages.eklablog.com/

http://les-brindherbes-engages.eklablog.com/

Posted in Economie - écologie & autres : | Réagir »

NOUVELLE INFORMATION SUR LE BLOG :

juin 26th, 2012 by brindherbe

Un nouveau blog est en train de se finaliser, très bientôt je mettrai le nouveau lien…………………………..

Posted in Economie - écologie & autres : | Réagir »

INFORMATION SUR LE BLOG :

juin 23rd, 2012 by brindherbe

Brindherbe : Le blog ne sera pas alimenté pendant quelques jours, merci pour votre patience et votre compréhension

Posted in Economie - écologie & autres : | Réagir »

Anonymous #indect #opindect [FR] appel à la mobilisation !!!!!!!!! Double click sur la vidéo pour le vionnage, A VOIR !!!!!!!!!

juin 22nd, 2012 by brindherbe

Posted in Economie - écologie & autres : | Réagir »

Anonymous - Code de Conduite pour une Victoire épique !

juin 22nd, 2012 by brindherbe

Posted in Economie - écologie & autres : | Réagir »

Dégradations des notes des états :

juin 22nd, 2012 by brindherbe

Notations des Etats par les agences

Sources : les crises.fr

Posted in Economie - écologie & autres : | Réagir »

Les Bourses européennes terminent sous pression :

juin 22nd, 2012 by brindherbe

La Bourse de Milan a terminé en recul de 0,65%.

 Les places européennes ont clôturé en baisse vendredi, restant sous pression avant une semaine cruciale pour l’euro, mais ont limité leur recul grâce à un geste de la BCE pour faciliter l’accès à ses prêts aux banques de la zone euro.

«C’est maintenant aux dirigeants de la zone euro de rassurer les marchés, alors que les attentes pour des solutions de long terme vont augmenter avant le sommet» de la semaine prochaine, explique Ishaq Siddiqi, analyste chez ETX Capital.

Vendredi à la clôture, Paris a lâché 0,75%, Francfort 1,26%, Londres 0,95% et Milan 0,65%, Zurich 0,38%.

La Bourse de Madrid a cependant progressé de 1,52%, au lendemain de la publication des audits des banques espagnoles, qui ont révélé des besoins en capitaux allant jusqu’à 62 milliards d’euros, bien moins que les 100 milliards promis par la zone euro.

Le plan d’aide aux banques espagnoles, dont Madrid fera la demande lundi, pourrait comprendre un prêt d’une durée de plus de 15 ans avec des taux d’intérêt entre 3 et 4%, a indiqué le ministre espagnol des Finances, Luis De Guindos, précisant qu’il s’agissait pour l’instant d’hypothèses de travail.

A Madrid, les valeurs bancaires ont toutes terminé dans le vert: Santander +1,07%, BBVA +0,94% et CaixaBank +4,46%.

Moins en moins de garanties saines

Les valeurs financières ont été soutenues par l’annonce par la BCE d’un abaissement des conditions de prêt aux banques de la zone euro.

«Il va y avoir encore plus de liquidités dans le système financier, ce qui est une bonne chose aux yeux du marché», souligne Alexandre Baradez, analyste chez Saxo Banque.

«L’institut de Francfort baisse la garde car les banques disposent au final de moins en moins de garanties saines. C’est très révélateur de la gravité de la crise que nous traversons et au final plutôt inquiétant», tempère-t-il. Les dirigeants des quatre principales économies de l’union monétaire (France, Allemagne, Italie, Espagne) se sont retrouvés vendredi à Rome afin de déminer le terrain avant le sommet européen crucial des 28 et 29 juin.

A l’issue du sommet, ils ont appelé à mobiliser de 120 à 130 milliards d’euros afin de relancer la croissance, érigée au rang de priorité pour tenter de sortir de la crise une Europe contrainte à l’austérité.

«Actualiser» le programme de réformes

Quant à la Grèce, la troïka des bailleurs de fonds (UE, BCE et FMI) se rendra lundi à Athènes afin «d’actualiser» le programme de réformes et de rigueur du pays. Le Fonds de secours européen (FESF) va débloquer un milliard d’euros pour la Grèce d’ici la fin du mois.

Dans ce contexte, l’euro se stabilisait à 1,2546 dollar.

Sur le marché obligataire, les taux d’emprunt à dix ans de l’Espagne se sont nettement détendus.

 

Source : La Tribune de Genève

Posted in Economie - écologie & autres : | Réagir »

Air France supprimera quelque 5000 emplois d’ici deux ans :

juin 22nd, 2012 by brindherbe

La compagnie aérienne Air France va supprimer plus de 5000 emplois sur deux ans d’ici à fin 2013, soit 10% de ses effectifs. Elle vise à retrouver la rentabilité et la compétitivité.

Coup dur pour les employés de la compagnie aérienne Air France. En grande difficulté financière, celle-ci a annoncé jeudi qu’elle allait supprimer plus de 5000 emplois ces deux prochaines années. La direction a indiqué qu’entre décembre 2011 et décembre 2013 elle aura supprimé 5122 postes sur un effectif total de 49′301 salariés, grâce à un plan de départs volontaires.

La direction d’Air France a expliqué aux représentants du personnel le volet social du plan “Transform 2015″ lancé au début de l’année pour redresser le groupe franco-néerlandais Air France/KLM, dont la compagnie française est la principale composante. Ces mesures sont nécessaires, d’après elle, pour atteindre “l’objectif à fin 2014 d’augmenter l’efficacité économique de 20%”.

Personnel au sol lourdement touché

Dans le détail, 1712 des 5122 emplois biffés correspondent à des départs naturels non remplacés et 3410 au sureffectif estimé de la compagnie. Les emplois en sureffectifs appelés à disparaître concernent pour près des deux tiers (2056 postes) le personnel au sol.

La cure d’amaigrissement touchera également 904 hôtesses et stewards, ainsi que 450 pilotes, a indiqué le transporteur. La compagnie, dont l’Etat est actionnaire à hauteur de 15%, a précisé que, si des accords sont signés avec les organisations syndicales, elle “exclura le recours à des licenciements d’ici à fin 2013″.

800 millions d’euros de pertes

L’envolée des prix du carburant et la concurrence féroce des compagnies à bas coût ont placé le groupe Air France/KLM dans une situation extrêmement difficile, avec des pertes de plus de 800 millions d’euros (960,87 millions de francs) l’an passé et une lourde dette (6,5 milliards).

Le plan de redressement engagé en janvier par le groupe franconéerlandais, premier transporteur aérien européen, prévoit deux milliards d’euros d’économies à l’horizon 2015 avec, outre un gel des embauches, une réduction de la flotte et une montée en puissance de la filiale à bas coûts Transavia. Les discussions entre la direction et les syndicats dureront encore une semaine.

Source : RTS info

Posted in Economie - écologie & autres : | Réagir »

« Posts précédents



Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 230 articles | blog Gratuit | Abus?