Recherche

Compteur

Blogoliste

Search

La droite en passe de remporter les élections en Grèce

juin 17th, 2012 by brindherbe

elections resultats

Le parti du centre-droit Nea Dimokratia serait en passe d’emporter les élections législatives qui se déroulaient en Grèce ce Dimanche, avec une avance de 2,4% sur le parti de l’extrême-gauche Syriza, selon les prévisions du ministère de l’Intérieur.

Avec une marge d’erreur de ±0,5%, les partis qui passent le seuil des 5% des voix et entreront ainsi au nouveau parlement obtiennent :

  • ND (Nea Dimokratia, centre-droit) 29,5% avec 128 sièges, en progression de 10,65% par rapport au score de mai 2012.
  • SYRIZA (extrême-gauche) 27,1% avec 72 sièges, progression +10,32%
  • PASOK (socialiste) 12,3% avec 33 sièges (-0,88%)
  • Anexartitoi Ellines (Grecs indépendants, centre-droit) 7,6% avec 20 sièges (-3%)
  • Chrysi avghi (Aube dorée, nationaliste) 7% avec 18 sièges (invariable)
  • Dimokratiki Aristera (Gauche démocratique) 6,2% avec 17 sièges (invariable)
  • KKE (communiste) 4,5% avec 12 sièges (-3.98%).

Source : INFO GRECE.COM

Posted in Economie - écologie & autres : | Réagir »

La Dexia et ses taux pourris pour nos communes :

juin 16th, 2012 by brindherbe

Posted in Economie - écologie & autres : | Réagir »

De plus en plus de personnes se nourrissent en ” faisant les poubelles ” :

juin 16th, 2012 by brindherbe

Brindherbe : De plus en plus de personnes se nourrissent en ” faisant les poubelles “, des images qui se répètent partout dans le monde. Je parle pas de SDF ou de sans papiers immigrés. Tout simplement des gens qui ont de plus en plus de mal a finir le mois. On nous bourre le cerveaux avec l’ Espagne et la Grèce mais la contagion a bien commencée !

Posted in Economie - écologie & autres : | 1 Commentaire »

La note de la France abaissée par la GRANDE agence de notation Egan-Jones :

juin 15th, 2012 by brindherbe

WASHINGTON — L’agence de notation américaine Egan-Jones a abaissé jeudi la note attribuée à la dette de la France à “BBB+”, citant la pression croissante exercée sur le pays par la crise de la zone euro.

La note, qui était jusque-là de “A”, a été abaissée de deux crans, et la perspective est négative. La France avait perdu son “AAA” chez cette agence petite agence américaine en juillet dernier.

Egan-Jones justifie cette décision par le ralentissement de la croissance économique française et la hausse des taux des emprunts publics. Elle prévient que “comme la France a tendance à soutenir ses banques, elle pourrait bientôt se trouver confrontée à d’importantes charges supplémentaires”.

Pour la dette publique, Egan-Jones a constaté une “tendance désastreuse et le pire est encore à venir”. Le nouveau président François Hollande va “se retrouver pressé de tenir ses promesses de campagne ce qui en fin de compte affectera la qualité de crédit” du pays, ajoute l’agence.

Les grandes agences de notation attribuent de meilleures notes à la France: Moody’s et Fitch lui accordent encore un “triple A”, la meilleure note possible, tandis que Standard & Poor’s lui a retiré en janvier le AAA, abaissant la note du pays d’un cran, à AA+.

Source : AFP

Posted in Economie - écologie & autres : | Réagir »

Plombée par Moody’s, l’Espagne approche du point de non retour :

juin 15th, 2012 by brindherbe

 Copyright Reuters

Sophie Rolland

Après la dégradation de sa note de trois crans par Moody’s, la dette publique espagnole se retrouve à la limite de la catégorie spéculative. Ce qui fait déjà fuir certains investisseurs. Les taux espagnols à 10 ans ont flirté avec les 7 % en milieu de journée. Pendant ce temps, les parlementaires européens réfléchissent à une meilleure régulation des agences. Mais lorsque celle-ci entrera en vigueur, le mal sera déjà fait…

Le ministre de l’Economie espagnol a déclaré jeudi que le gouvernement prendrait des mesures dans les jours et les semaines à venir afin de réduire la prime de risque sur la dette nationale, jugée insoutenable. L’écart de rendement (ou spread) entre la dette espagnole à 10 ans et la dette allemande de même échéance, a dépassé les 550 points de base, un nouveau record depuis la création de l’euro. Quant aux taux espagnols à 10 ans, ils ont touché les 7 % en fin de matinée.

L’Histoire bafouille

Si les coûts d’emprunt se maintiennent à un tel niveau, l’Espagne sera bientôt dans l’impossibilité de refinancer sa dette sur les marchés internationaux. Dans ces conditions, le plan d’aide aux banques sur lequel un accord de principe a été trouvé le week-end dernier, pourrait bien se transformer en plan d’aide « classique ». L’Histoire bafouille. C’est également lorsque le rendement de leurs obligations souveraines avait dépassé le seuil de 7% que la Grèce, l’Irlande et le Portugal avaient dû se résoudre à faire appel à un plan de sauvetage international.

Les agences de notation exacerbent la nervosité des marchés

Les agences de notation ont exacerbé la nervosité des marchés, à quelques jours des élections législatives en Grèce. Mercredi soir, Moody’s a abaissé de trois crans la note souveraine de l’Espagne (de A3 à Baa3). Cette décision était attendue. Moody’s avait dégradé l’Espagne moins vite que ses consœurs, Standard & Poor’s (BBB+) et Fitch (BBB). Elle génère pourtant une inquiétude particulière, car désormais les titres de dette espagnols sont à un cran de la catégorie dite « spéculative » chez Moody’s (à deux crans pour Fitch et trois pour S&P) et l’agence a prévenu qu’elle envisageait de baisser davantage sa note à un horizon de trois mois.

Une fois dégradée en “junk bonds”, la dette espagnole fera fuir les investisseurs

Le problème est qu’une fois qu’elle sera dans la catégorie des obligations « pourries » (junk bonds), la dette de l’Espagne ne remplira plus les conditions de qualité jugées suffisantes par la grande majorité des investisseurs. Non seulement, ceux-ci cesseront alors d’acheter de la dette espagnole mais ils devront se délester de leurs titres. La poche d’investisseurs s’intéressant aux obligations spéculatives étant nettement plus réduite, les rendements risquent alors de s’envoler.

Les notes, de “simples opinions”

Souvent accusées de jeter de l’huile sur le feu, les agences de notation se défendent en présentant leurs notes comme de simples opinions qu’il revient aux investisseurs de prendre ou de ne pas prendre en compte. Reste que depuis la crise des subprimes, l’ensemble des régulateurs et des acteurs de marché ont pris conscience de leur influence excessive.

La régulation des agences de notations avance, mais doucement

Le 19 juin prochain, les parlementaires européens prévoient d’avancer sur un nouveau volet de la régulation des agences. La commission des affaires économiques et financières devrait en effet adopter le rapport du socialiste Leonardo Domenici. Le principe de rotation obligatoire des agences, défendu par la Commission européenne fin 2011, pourrait être abandonné, sauf peut-être pour les produits structurés. En revanche, afin d’éviter les mouvements de marché mécaniquement déclenchés par le changement d’une note, il serait question de supprimer toute référence aux notes des agences dans les textes réglementaires d’ici à fin 2014.

Reste la question de la responsabilité des agences. Auditionné le 11 avril dernier par le Sénat, Jean-Pierre Jouyet, la patron de l’Autorité des marchés financiers, avait estimé qu’il était « indispensable de rendre les agences de notation plus responsables. Il n’est pas normal que des agences américaines qui exercent en Europe s’abritent derrière le premier amendement de la Constitution des Etats-Unis pour nous dire qu’elles émettent de simples opinions. Le prix de l’indépendance, c’est la responsabilité ». Le temps des régulateurs n’est toutefois pas celui des marchés. En attendant que les discussions aboutissent, les Espagnols et les Italiens devront peut-être solliciter un plan de sauvetage international.

 

Source : La Tribune

Posted in Economie - écologie & autres : | Réagir »

Moody’soient-ils : Moody’s abaisse les notes de cinq banques néerlandaises

juin 15th, 2012 by brindherbe

 Reuters

ABN AMRO, ING, LeasePlan, Rabobank et SNS Bank subissent une dégradation d’un ou deux crans.

La note de SNS Bank a été abaissée d’un cran à Baa2.

Les perspectives de ces banques sont stables, sauf celle d’ING, qui est négative.

Moody’s avait publié mi-février une liste de 114 instituts européens menacés d’abaissement de leur note. Au cours des semaines passées, et alors que la crise de la dette en zone euro est repartie de plus belle, l’agence a mis sa menace à exécution, abaissant notamment la note de 16 banques espagnoles, d’une série de banques allemandes ou encore des trois plus grandes banques autrichiennes.

 

Source : LesEchos

Posted in Economie - écologie & autres : | Réagir »

Alerte rouge, ça va secouer dur :

juin 15th, 2012 by brindherbe

 

Par Menthalo – Nous avons eu une information par un “initié” hier mercredi en début d’après midi,  d’une imminente sortie de l’Espagne de l’Euro. Retour à la péséta avec dévaluation de 20% et Banking holidays espagnoles peut-être dés le vendredi pour empêcher les mouvements de capitaux vers l’étranger. Pour être très exact, cette source n’a pas donné le timing précis. Il n’a pas affirmé si c’était ce week-end ou le suivant ou… Il a dit ‘imminent’.

Cette confidence vient en confirmation de différentes analyses anticipant une sortie de l’Espagne de l’Eurozone avant la Grèce, comme ici sur Marketwatch il y a 15 jours.

Deuxième alerte rouge

Hier, en début de soirée, une nouvelle alerte était donnée par Steve Quayle, informé par une des sources au cœur du système bancaire international annonçant : “Fermeture imminente des banques espagnoles, qui va s’étendre à l’ensemble des PIIGS et même en France.” Son contact annonçant que “Morgan Stanley est le prochain Lehman Brothers” … “Sortez des marchés maintenant. NOW.” Le message de Steve Quayle a été viral sur le net, il a été repris notamment par silverdoctors, si vous voulez le lire in extenso. Je vous en ferai une traduction globale demain.

Troisième alerte rouge ce matin

La société OANDA a annoncé qu’elle bloquerait toutes les négociations de ses clients sur le Forex à partir de 6.00 dimanche 17 juin en raison d’un événement potentiel majeur sur les marchés  en dehors des heures d’ouverture des bourses. (publié cette nuit par Zerohedge )

Dés la première alerte hier, j’avais contacté par mail notre ami Pascal Roussel en poste à la BEI, en lui demandant quelles pourraient être les réactions de l’Euro-Dollar en cas d’une sortie de l’Espagne de la zone Euro. Cette phrase est parfaitement claire. C’est moi qui lui ai demandé les réactions des marchés au cas où cet événement arriverait. Il n’a en aucune manière indiqué que cet événement était possible, ni attendu, loin de là. Voilà ma question et sa réponse, que je cite avec son autorisation.

question de menthalo au financier : Que se passe t’il à ton avis sur l’Euro-Dollar … hausse-baisse  si  l’Espagne sort de l’Euro brutalement ? L’Euro peut-il remonter parce qu’il est soulagé d’un fardeau ? ou au contraire L’Euro chute parce que la sortie d’un seul de ses membres casse le mythe ?
ou bien le cours chute d’abord puis remonte fortement après ?  Pas facile…
Quid si la Grèce sort d’abord et que l’Espagne suit ?  Effondrement ? ou soulagement…

Source : LIESI

Posted in Economie - écologie & autres : | Réagir »

WikiStrike abattu en plein vol

juin 15th, 2012 by brindherbe

Wikistrike ferme ses portes après une plainte déposée pour diffamation au sujet d’un article concernant Jack Lang et certains faits dont il serait l’auteur, sujet que le blog avait abordé dans un article maintenant effacé. On pourra tout dire, un blog tel que wikistrike qui ferme n’est jamais anodin et même si je ne partageais pas toujours les méthodes de travail de l’équipe, je trouve cela triste, c’est un arbre de plus qui s’écroule dans une forêt déjà dévastée… Merci Ghis Ham pour ton e-mail et accroche toi surtout!

wikis

Le secret de l’instruction nous empêche d’avoir en notre possession la plainte signée de la main de Jack Lang !!!

Il semblerait que ce soit illégal…

Car l’on peut la donner à un avocat

C’est avec regret que WikiStrike tire sa révérence après 1 an et 4 mois de présence sur la toile.

Suite à la plainte de Jack Lang contre WikiStrike pour diffamation, on nous réclame 45 000 euros, même si l’affaire passe d’abord devant un juge d’instruction, nous n’avons pas cette somme. Notre seul moyen aujourd’hui est donc de clôturer le site pour espérer ne pas être condamnés. La plainte déposée date de janvier 2012, et vise un article de mi-novembre 2011,mi-novembre où est apparue pour la première fois de la publicité.

Pour que vous sachiez bien que nous ne faisions pas de l’information pour de l’argent, WikiStrike, premier blog de France, ne rapporte même pas 1 000 euros par mois à l’équipe pour un nombre de visiteurs uniques de 20 000 à 70 000 quotidiennement

Nous vous remercions chaleureusement, chers lecteurs, pour avoir été présents tout au long de cette aventure, de nous avoir suivis avec appétit de connaissances. Ce blog était le vôtre.

Nous nous excusons envers Monsieur Jack Lang.

L’information n’est plus libre !

Nous laissons le nom et le logo à qui veut le récupérer pour en faire un symbole de presse délibérément abattue.

A toutes et à tous, merci encore, et c’est les sanglots longs que nous vous disons au revoir.

 

L’équipe WikiStrike

 

PS: Facebook et Twitter restent ouverts

Le site en lui-même resteouvert encore pour un mois ou deux

 

Voici quelques chiffres:

Le site a réellement débuté en mai 2011. Nous étions auparavant moins présents.

wikis.PNG

 

Si vous désirez aider WikiStrike, un don est possible, contactez-nous par email.

 

Une page don verra le jour très vite !

Source: Les moutons enragés

Posted in Economie - écologie & autres : | Réagir »

Saez : J’accuse

juin 14th, 2012 by brindherbe

Posted in Economie - écologie & autres : | Réagir »

saez : pilule

juin 14th, 2012 by brindherbe

Posted in Economie - écologie & autres : | Réagir »

« Posts précédents Posts suivants »


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 230 articles | blog Gratuit | Abus?